SC Clémenceau Besançon


Le Redressement Judiciaire Pourquoi et Comment en Somme nous Arrivé là:


Aujourd'hui le SC CLEMENCEAU BESANCON Club de 25 ans d'existence se retrouve être en Redressement Judiciaire, oui en tant que Président du club je suis inquiet, car il va falloir que le club redémarre il faut de nouveau relancer la machine, repartir de nouveau, mais rien n'est impossible. 

Pour la petite histoire, je tiens à expliquer pourquoi en somme nous arrivé là.

Le club en fin de saison 2012/2013, lors de ma prise de fonction officiel octobre 2013, date de mon élection à la présidence du Club, quelques personnes sont venu me chercher, suite à la démission du président en poste et de son bureau, le club bien que certains le démentent, se trouvait être endetté de près de 80.000 euros (79.750euros) validé.

Sportivement l'équipe seniors ne marchait pas trop bien et descendait en fin de saison au niveau R3, par contre l'équipe B elle montait au même niveau, les équipes de jeunes continuaient leur parcours au plus haut niveau régional. Le Club à toujours été un club formateur, avec de jeunes joueurs talentueux, c'est la marque de fabrique du Club, historiquement il y a toujours eu de bons joueurs passé par le SC CLEMENCEAU qui ont fait souvent les beaux jours de clubs voisins ou régionaux (n'oublions pas certains joueurs qui font carrière).

Mon premier travail avec l'aide d'un nouveau bureau, fût de mettre en place un secrétaire administratif (emploi aide CDD mi-temps) j'ai eu la chance d'être aussi aidé par une personne formidable qui fût secrétaire, trésorière, bénévole Sylvie MARTIN (hélas décédée trop tôt), nous avons mis aussi en place une nouvelle équipe technique avec l'embauche d'un entraineur diplômé et qui a recruté ses éducateurs, un certain Alexandre PEPE qui pour moi a été extrêment compétent et travailleur, puisque les saisons qui ont suivie le club est monté chaque année 2014/2015-2015/2016 et enfin en 2016/2017, après avoir rejoint l'élite régionale, le club en fin de saison 2016/2017 pour la première fois de son histoire montait en National 3, avec une équipe composée à 90% de joueurs issus des jeunes pousses du club, ou de joueurs ayant un temps été formés au club , que des jeunes de Besançon ou de ses environs, ce qui me paraissait être une vraie réussite pour notre club ''dit de quartier'', la même fin de saison nos jeunes U15 honneur gagnaient leur championnat et leur billet pour L'INTER-LIGUE le championnat le plus relevé de cette catégorie, avec comme éducateur Hilel HAMANI aujourd'hui aussi au RACING BESANCON, nos autres équipes de jeunes restaient au plus haut niveau régional, grosse satisfaction et récompense pour le travail fourni par l'ensemble des dirigeants et des éducateurs.

Hélas la belle histoire qui devait s'écrire, va s'arrêter là, la ligue de Football par sa commission régionale de contrôle des clubs décidait, avant que l'on ait pu terminer les comptes de fin de saison, de ne pas nous accorder le droit de monter,(la cause notre fragilité financière et déficitaire au moment de la décision, logique puisque l'équilibre financier et les comptes de résultat du club dépendent aussi beaucoup de la réussite de notre Tournoi International des P'tits Champions, qui a lieu tous les ans en fin de saison, au mois de juin. Le club a donc dû présenter ses comptes, arrêtés fin juin à la DNCG, comptes équilibrés grâce à la réussite d'un magnifique tournoi pour les 20 ans de celui-ci, et après avoir aussi trouvé, grâce à un travail énorme  de nos dirigeants beaucoup de soutiens financier auprès de mécènes et sponsors privé. Nous passons donc à la DNCG le 04/07/2017, cela à son importance pour la suite.

Malgré tout le travail effectué, la DNCG nous refuse la montée en N3, pour notre fragilité financière !!! Suite à cette décision, en ma qualité de Président et avec le soutien et même l'encouragement de mon bureau, je fais appel de cette décision au CNOSF (contre l'avis défavorable de la Mairie qui reffusait notre montée.). Je me rends à PARIS le 28/07/2017 après m'y être rendu le 04/07 à la FFF. Le CNOSF donne un avis favorable à notre montée, après avoir étudié nos bilans et comptes de résultats vérifiés par un expert-comptable. Les mêmes que ceux qui avaient été présenté à la DNCG, peut-être avons-nous été des troublions. La ligue fût obligé après décision de la FFF de nous réintégrer dans le Championnat N3 et de refaire son calendrier le 16 aout 2017, pour un début de championnat le 19 aout, c'est vrai que 3 jours c'est peu, pour préparer une saison en N3, (d'où l'importance des dates des différentes commissions). Pour nous qui avions gagné sur le terrain le droit de monter. A partir de là, la belle histoire commence à tourner au cauchemar, plusieurs de nos joueurs avaient déjà quitté le club ne croyant plus à cette montée, ils ont certainement eu tort pour eux, mais aussi et surtout pour le club, peu avant au mois de juin l'entraineur Alexandre PEPE qui avait fait monter sportivement depuis 4 saisons le club, décidait de faire profiter de ces talents à un club voisin, je respecte complètement sa décision, mais tout cela a déséquilibre notre dynamique sportive, il a fallu redémarrer une saison importante , dans un championnat difficile dans l'urgence, remettre en place un nouvel entraîneur, commencer le championnat avec une équipe diminuée, les débuts furent très compliqués pour tous les acteurs, joueurs, entraîneurs, dirigeants, dès lors les dés étaient pipés, notre saison déjà plombée sportivement, mais aussi beaucoup plus grave cela allait coûter très cher financièrement car nous avons dû faire appel à des agents qui nous ont proposés des joueurs, mais en contrats fédéreaux, règlement oblige (nombre de mutations et hors période), afin de pouvoir aligner une équipe que nous pensions pouvoir être compétitive, hélas il n'en fût rien, malgré quelques bons joueurs venus d'ailleurs, qui arrivaient au mois de novembre, ou à la trêve hivernale qui n'avaient pas le culte du maillot, qui arrivaient dans une région qu'ils ne connaissaient pas, c'est très compliqué,( cela peut se passer aussi dans d'autres clubs), cela a été très difficile aussi vis à vis des joueurs locaux, si bien que l'équipe c'est retrouvée être en galère toute la saison, sans compter la détérioration côté financier, (salaires, charges sociales Urssaf, hébergements, coût important à la Ligue) en fin de saison La ligue règlementairement  nous a donc rétrogradé en 1ère division de district, notre équipe B étant redescendue à ce niveau, c'est le règlement pour raisons financières, mais peut-être n'était-t’ il pas nécessaire de redescendre notre équipe B en 2 ème divisions, il y a plusieurs groupes en 1 ère division.

Je précise malgré tout qu'une proposition a été faite à la ligue par nos partenaires pour régler une grosse partie de notre dû, la ligue a refusée, cause date expirée et décision de la FFF déjà prise alors que la FFF nous avait laissé entendre que notre ligue pouvait prendre la décision, le conseil de la ligue en a décidé autrement et a appliqué le règlement à la lettre, très sincèrement rien ne nous a été épargné, il ne faut pas jouer les troublions, je reste personnellement perplexe sur le fait que notre appel de fin de saison 2017 n'ait pas été mal perçu !! Il ne faut pas déranger, qu'allait faire un club ''dit de quartier'' dans la cour ''dit des grands''. Il ne faut pas que j'oubli de préciser que la ville n'a pas non plus voulu nous soutenir pour cette montée en N3 , aucune subvention spécifique débloquée à notre encontre par la ville pour la montée, alors que le BF et le RB se sont partagé 200.000 euros, pourtant chaque année la Mairie soutien la réalisation de notre Tournoi tant financièrement (7.000euros) que pour la logistique, la raison la ville ne souhaitait pas 3 clubs en N3, je le comprend il y a un manque de logique à voir 3 clubs Bisontin évolués à ce niveau alors que BESANCON devrait avoir un club dans l'élite; mais étais-ce de notre faute, pourquoi nous avoir pénalisé, nous le SC CLEMENCEAU, nous qui avions correctement travaillé pour arriver à ce niveau de compétition, surtout qu'à titre personnel je n'ai jamais été contre un rapprochements des clubs , bien sûr pas non plus à n'importe quel prix et à n'importe quelles conditions. Mais dans cette décision pourquoi le Clemenceau devait en payer le prix fort, tout le travail qui a été fait en amont se trouve aujourd'hui anéanti, le travail énorme fait sportivement, mais aussi le travail effectué par les dirigeants pour redresser la situation du club depuis 2013.

Aujourd'hui, avec les quelques dirigeants resté au club, car bien sûr quand le bateau coule il faut vraiment y croire et aimer son club pour continuer le combat, je regrette le départ de certains qui prétendaient aimer leurs Club. Mais ceux qui restent souhaitent continuer déjà pour les gamins pour tous ces jeunes de quartiers Planoise, Grette, Amities ST Ferjeux et de toute l'Aglo qui ont besoins de leurs club ''dit petits clubs'', qui chaque saison font une bonne part de travail, vis à vis de ces jeunes dans la politique sociale de la ville, faire un travail tourné vers le social, oui nous acceptons de jouer ce rôle et nous le faisons depuis toujours c'est l'ADN du club, mais de toutes les façons il faudra nous aider à le remplir ce rôle.

Cet épisode nous a hélas conduit au Règlement Judiciaire vu notre dette de près de 60.000euros, mais pas à un dépôt de bilan comme d'autres l'ont fait, je rappellerai pour ceux qui ignorent la différence, un redressement judiciaire cela veut dire que le club continu son activité et qu'il paiera son passif, ce n'est pas un abandon des dettes, je dirais même que pour les dirigeants cela représente une bonne part de courage et de ténacité, mais il faut aussi pour que cela réussisse que nos partenaires participent à la continuité du club, les partenaires privés et les collectivités locales, (bien sûr c'est un appel du pied) , mais aussi les dirigeants par leurs présences et travail au sein du club, rester aussi quand c'est difficile, les parents que je souhaiterais voir plus s'investir dans la vie du Club, les éducateurs pour leurs compétences et aussi les joueurs, à ce sujet les concernant il faut que chacun participe déjà en payant sa licence, car trop de licenciés ne sont pas à jour de cotisation, il faut comprendre que plus du tiers des revenus d'un club comme le nôtre c'est le règlement des licences , (cotisation à la ligue, assurances, survêtements, ballons etc...) . Je voudrais aussi ajouter que la solidarité entre les clubs c'est important, pourquoi vouloir appuyer sur la tête de celui qui est en train de se noyer, je rappelle ce proverbe '' le malheur des uns ne fait pas le bonheur des autres'', ceci est simplement une constatation, encore récente, la guéguerre entre les clubs, il en résulte que le niveau footballistique de notre ville stagne depuis toujours, j'espère que cela pourra changer un jour l'expérience que nous vivons nous le Clemenceau a tendance à me prouver le contraire.

Personnellement, avec les dirigeants resté au club que je remercie très chaleureusement, nous faisons un appel pour que d'autres nous rejoignent, nous ferons tout pour que continue à vivre notre club de quartier, le SC Clemenceau pour cela il faudra aussi réussir notre Tournoi des P'tits Champions qui aura lieu les 8-9 et 10 Juin, merci déjà à tous ceux qui viendront nous aider.

A titre personnel je souhaite en fin de saison voir un candidat pour me remplacer à la tête du club, un candidat qui aura la même envie, qui souhaite faire vivre et revivre le club, ma santé hélas me rappelle qu'il faut savoir un jour ce mettre en pause, les personnes passent mais le club restera et vivra.

 

Le Président

Patrick DAVID

Coordonnées du siège du SCCB

 

SC CLEMENCEAU BESANÇON - 24, rue des vignerons - 25000 BESANCON
Téléphone : 03 81 80 91 81 - Email : clemenceaubesancon.foot@gmail.com


PROCHAIN MATCH
Championnat 1° Division
Samedi 16 Mars - Journée 12

CA PONTARLIER 4
 
-
 
SCCB 1
CLASSEMENT
DERNIER MATCH
Championnat 1° Division
Samedi 25 Novembre 2018 - Journée 11
SCCB 1
0
-
1
ROCHE NOVILLARS 2